BIFF > Documentation > L'enveloppe en détail

Façade

Une façade est la face extérieure d’un bâtiment ou l’ensemble de faces que l’on voit globalement de l’extérieur. La façade désigne aussi bien la construction réelle que la projection en plan au stade de projet, dénommée "élévation".

Définir les types de façades peut porter à discussion. En nous limitant aux constructions modernes, on différencie deux genres principaux de façades :

  • les façades maçonnées dites "lourdes" : elles se définissent comme des constructions formées de murs et baies (embrasures) comprenant les éléments de remplissage (fenêtres et protections solaires extérieures, portes, etc.), de hors-œuvre (balcons, porche, auvents) et d’ornements (balustrade, etc.). Ce type de façades regroupe essentiellement les façades en maçonnerie ou béton comprenant aussi bien les murs en pierre, briques, etc., jusqu’au béton armé.
  • les façades dites "légères" : elles se définissent comme des façades construites sur une ossature de bâtiment avec des matériaux de masse faible, industriels, par opposition à la construction traditionnelle en maçonnerie ou en béton.

Les types de façades mentionnés ci-dessus sont les plus communs. D'autres types de façade, plus spécifiques, existent. Parmi les plus répandus, on citera la façade lourde à revêtir (mur « lourd » et face extérieure « légère ») et les façades préfabriquées (modules lourds, légers ou composants).

Les façades dites légères sont les plus complexes. Le type le plus répandu est la façade rideau. Les façades légères permettent de mettre en œuvre une large palette de matériaux et de réaliser des compositions architecturales sur mesures dans différentes épaisseurs. Elles reprennent des efforts au vent sans reprendre des charges liées à la structure des bâtiments. De plus, elles sont légères, ce qui offre un avantage en termes de mise en œuvre ou de charge sur les structures. Cependant, l’isolation et l’inertie thermique restent encore aujourd’hui mal maîtrisées.

Une façade rideau légère est constituée de plusieurs éléments. Ci-dessous une liste des composants principaux :

façade.JPG

1

Ancrage

:

Pièce de fixation des éléments porteurs de la façade légère.

2

Montant

:

Elément vertical principal fixe qui constituera la structure principale de la façade.

3

Traverse

:

Elément horizontal principal fixe qui constituera la structure principale de la façade.

4

Traverse supérieure

:

Elément horizontal fixe de terminaison d’élément ou de la façade.

5

Raccord T

:

Raccord entre montant et traverse.

6

Joint intérieur

:

Joint d’étanchéité intérieur usuellement en EPDM situé entre le cadre fixe et le remplissage.

7

Support verre

:

Élément situé aux deux extrémités des verres pour supporter son poids.

8

Raccord femelle

:

Élément présent dans certains systèmes pour recevoir une fixation mécanique.

9

Rupture thermique

:

Barette usuellement en polyamide coupant les ponts thermiques.

10

Raccord mâle

:

Élément présent dans certains systèmes pour transmettre les efforts d’une fixation mécanique.

11

Elément de fixation

:

Élément présent dans certains systèmes pour fixer le remplissage et transmettre les charges à la structure.

 

12

Joint serreur

:

Joint d’étanchéité extérieur usuellement en EPDM situé entre le serreur et le remplissage.

 

13

Serreur

:

Élément qui fixe le remplissage contre la charge de vent et protège les joints entre verres.

 

14

Capot

:

Élément esthétique qui couvre le serreur.

 

15

Remplissage vision

:

Panneau de remplissage installé en zone de vision.

 

16

Remplissage opaque

:

Panneau de remplissage installé en zone opaque, normalement devant la dalle.

 

 

En raison du grand nombre d’options et de configurations de dessin possibles, la façade légère peut être classifiée selon plusieurs critères. Deux ou trois de ces critères doivent être spécifiés afin de pouvoir décrire d’une manière basique le type de solution approprié. Les principaux critères sont :

- Selon le type de construction du réseau :

  • Les façades poteaux-traverses : l’ensemble du système "poteau-traverse" est monté sur le chantier avec éléments de remplissage (panneaux et verres).
  • Les façades par éléments : les éléments de façades sont préfabriqués en usine (cadres + panneaux + verres + etc…) et posés sur le chantier en un seul élément (d’un ou deux étages).

- Selon le type de fixation des remplissages (en général du verre) :

  • Les façades VEP (Verre Extérieur Parclose) : le verre est fixé avec des parcloses extérieures.
  • Les façades VEC (Verre Extérieur Collé) : le verre est fixé avec un moyen de collage (silicone structurel ou autres), et la vision depuis l’extérieur est un verre sans profil.
  • Les façades VEA (Verre Extérieur Agraphé) : le verre est fixé avec des éléments de fixations ponctuelles, en principe près des angles, sans besoin d’installer des profils continus derrière le verre.

- Selon le type d’enveloppe :

  • Simple peau : la façade est composée d’une seule peau ordinairement étanche.
  • Double peau : la façade est composée de deux peaux, ordinairement la première est étanche et la peau extérieure est ventilée. La paroi intérieure est plus massive et capable d’accumuler la chaleur.

Selon la forme :

  • Droite : façade conventionnelle des bâtiments de plan rectangulaire.
  • Cintrée : façade avec des profils (ordinairement horizontaux) qui suivent une trajectoire polygonale.
  • Bombée : façade avec des profils (ordinairement horizontaux) cintrés pour suivre une forme curviligne avec des verres qui suivent cette ligne.
  • Inclinée : façade non verticale.
  • 3D : façade de géométrie complexe qui doit être traitée avec des logiciels 3D lors de sa conception et de sa réalisation.

Selon le matériel de fabrication du réseau :

  • Aluminium
  • Acier
  • Bois
  • Verre
  • Mixte

Selon la performance additionnelle demandée :

  • Anti-feu : façade capable de répondre aux demandes spécifiques de résistance au feu en termes de temps, de stabilité et d'isolation.
  • Acoustique : façade avec système de joints, chambres, verres, etc. qui permettent d’obtenir une amélioration acoustique.
  • Anti-bombe : façade renforcée, munie de fixations de verre spécifiques pour résister aux surpressions imprévues.

Selon le principe de fonctionnement :

  • Standard : façade classique fermée avec performances d’étanchéité à l’eau et à l’air variables.
  • Ventilé : façade avec joints de revêtement extérieur ouverts pour éviter la surchauffe de la couche de parement grâce à l’aération, l'air circulant entre l’isolation et le revêtement.
  • Respirant : lame d'air entre deux vitrages en communication avec l’extérieur permettant de maintenir un coussin d'air ventilé entre deux vitrages.

De plus, les types de matériaux utilisés pour le remplissage de la façade sont nombreux : verre, pierre, panneaux composites, panneaux sandwich, tôles métalliques, panneaux préfabriqués, GRC, toiles, etc.