BIFF > Documentation > L'enveloppe en détail

Protection solaire

Le rayonnement solaire qui atteint une surface vitrée est réfléchi, transmis et absorbé dans des proportions variables suivant la nature du vitrage. On peut chercher à privilégier une seule de ces trois qualités (c'est le cas des immeubles de bureau qui cherchent à réduire la transmission lumineuse), mais suivant le cas il est également possible de garder une certaine harmonie entre ces trois facteurs.

Le facteur solaire g ou transmission énergétique représente la proportion du flux énergétique que le vitrage (combiné ou non avec un store) laisse passer, qui s'exprime en pourcentage du rayonnement reçu, que l'on appelle facteur solaire g. Il représente la somme du rayonnement énergétique transmis et celle du rayonnement absorbé puis retransmis vers l'intérieur par le vitrage.

En cas d’utilisation de verres de protection solaire, les valeurs g vont de env. 40% pour les plus légères à env. 15% pour les plus performantes. L'utilisation de verres de protection solaire dynamique de type électrochrome offre une flexibilité de la valeur g de env. 40% à env. 5% avec un même verre.